Flashs Infos du RADE
Printemps Précoce

Printemps Précoce

Les cloportes sortent de leurs cachettes; la communauté scientifique inquiète.

 » Ah, merde, encore une race mutante!

-?? de quoi tu parles, Marcel?

-je lis dans le journal qu’à cause du réchauffement climatique, les insectes sont en train de sortir de leurs trous avec 3 mois d’avance; en plus,, dans le tas, t’as des races inconnues, des mutants; la plupart, c’est des suceurs de sang ou de sueur, des vrais parasites.

-des mutations génétiques de laboratoire? tu crois?

-nan, les bestioles profitent de l’hiver pour copuler en bande, du coup, ça donne des hybrides; tiens, je cite:

« on vient de découvrir un nouveau parasite, nommé Peylande, juste après l’apparition d’un Macronophile brutulis, d’un Benamias vert, de la Filoche urticante, du Valseur à sonnette, du Rugytropiste, de l’Amonite à grosse tête, du Montebouse, un nouveau scatophage, celui-là; bref, y’en a de partout.

Mais ça devait arriver, hein, à force de vider les restes de l’Elysée dans les égouts sans désinfecter….

Et c’est pas tout, on soupçonne l’existence de deux espèces vénimeuses nouvelles, la Mante Royale et la Taubira infectieuse; manque plus que la Bayroute hydrocéphale remonte des régions du sud et ça sera complet, té! enfin, celle-là, elle a du mal à se reproduire, c’est déjà ça… Les scientifiques disent que c’est à cause….

-du réchauffement climatique?

-quoi, la bayroute? nan, elle, c’est un défaut génétique; elle pratique le coïtus interruptus dès la sortie du cocon; ça aide pas à propager l’espèce.

-pour les autres, c’est quand-même le réchauffement climatique, non?

-Ouais, mais j’ai un doute; l’infection semble limitée à la capitale; tu me diras, ça expliquerait aussi le pic de pollution; tous les cons sont dehors, et ils se regroupent. T’as pas ce genre de nuisibles à la campagne.

Marie-Thérèse, file chez Leclerc et achète un carton de Baygon, on sait jamais.;;;; et tu prends le Baygon rose:  » insectes rampants; te plantes pas « 

Comments

comments

A propos de Giovanni

Giovanni
Ce vieux gueulard sexagénaire s'appelle en fait Alain; mais joue les Italiens pour mieux " chopper la radasse" comme il dit. Serrurier à la retraite, faux boiteux qui trouve que la canne lui donne un côté classe. Il a un hobby special: il fait de la reconstitution historique dans la catégorie " chevaliers". Grand amateur de quinquagénaires délurées; ces fameuses couguars qu'il convertit en "chiennes obéissantes", amoureuses de ses bourrelets.....Enfin, c'est ce qu' il proclame au comptoir chaque fois qu' il se bourre le pif, soit tous les 2 jours.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*