Flashs Infos du RADE

Macron….céphale?

Comment ces blaireaux de journalistes essaient de nous le vendre, le premier de la classe!

Reportages en boucles, interviews de mémés qui se l’imaginent en gendre idéal, déclarations rageuses des glands de gauche qui crient au traitre, alors que le petit, ben, il assume sa différence…..

J’ai connu des mecs comme ça à la primaire, au collège, au lycée, partout, des premiers de la classe; tout juste s’ils ne venaient pas à l’école avec une pomme pour la maitresse. Macron, lui, il a fait plus fort, il se l’est faite, sa maitresse: tu m’étonnes qu’il a réussi ses études….

Moi, ma prof de Français était une vieille sadique acariâtre qui avait le sex-appeal d’un goret; du coup, je suis resté au fond de la classe, ou j’ai eu une relation étroite et prolongée avec un radiateur en fonte; il glougloutait aussi, comme la prof en question, il avait du mal à chauffer, comme la prof en question, il avait des tâches de rouille, comme la prof en question; il faisait  » blurblurblur… » comme la prof en question, chaque fois qu’Emmanuel lui faisait son compliment matinal.

Alors ça glose sec sur cette relation inter-générationnelle; en réalité, on s’en tape le coquillard; c’est leur histoire, et personne n’a à la ramener la-dessus. Trousser une prof agrégée sur le coin d’un bureau n’est pas illégal; on appelle ça un T.P. dans l’éducation nationale

Par contre, l’élève modèle, il est comptable des conneries récurrentes du gros mou; comme conseiller, secrétaire général adjoint de l’Elysée, ministre…

Alors faut se calmer, les télévores!

Dans une équipe de noeuds, un demi-noeud brille toujours; il n’en reste pas moins un demi-noeud. Ce mec a la grosse tête; mais remplie de quoi?

On redescend sur terre, on regarde son bilan, et on le renvoie en classe; pas à l’ENA, c’est une fabrique de noeuds.

Sceptiques pour l’ENA? alors d’où sont sortis tous les gouvernants, ministres et autres de ces 40 dernières années? Ceux qui nous ont mis dans la mouise actuelle?

Nan Marcel; on lui pète pas sa tronche de lèche-cul, on lui pique pas son goûter, on fait rien; on attend. Non, on lui nique pas non plus son joli cartable.
Il a été banquier; et alors? Y’en a des honnêtes;……. arrêtes de rire, tu m’énerves!

Comments

comments

A propos de Raymond

Raymond
Sexagénaire bouffé par 30 ans de syndicalisme et d' aperos. Sa femme l' a largué en 2001. Depuis, il picole aussi entre les aperos, a atteint les 100 kgs, et a quitté le parti communiste pour adhérer à Lutte Ouvrière.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*