Flashs Infos du RADE
Les sauterelles

Les sauterelles

Elles reviennent tous les ans pour leur migration pluriannuelle, et chaque année plus agressives, plus affamées, plus dévastatrices.

L’après-midi, tu somnoles dans ton fauteuil préféré, en regardant d’un œil torve une émission télé d’une haute valeur culturelle;  » c’est ma vie », quand tu entends un sifflement sourd, et là, tu comprends que c’est la porte du frigo qui s’ouvre; quelques secondes plus tard, tu entends un schlack! et tu sais que le pillage a commencé; avant même le générique de fin, tu sais que les provisions soigneusement amassées pour la soirée ont subi une ponction sauvage; et pourtant, on est sorti de table 1 heure avant!

Quelques minutes plus tard, mêmes bruits, mêmes causes, et tu te demandes si tu dois te lever pour constater les dégâts, ou attendre que la présentatrice en aie fini avec une connasse qui est née Henri, mais est devenue Denise après quelques séjours en clinique et qui chouine à cause de l’épilation  » que ça fait mal ».

Nan, trop passionnante; tu temporises, tu restes affalé, tu cachalotes….

5 minutes, pas plus, et tu retends l’oreille: Shiii…..schlack; encore un truc dévoré; tu commences vraiment à t’inquiéter quand, du coin de l’œil, tu vois la deuxième sauterelle foncer en silence dans la cuisine; bruit de placard; ah, là, c’est les biscuits et les brioches qui subissent une attaque frontale.

Finalement, trop inquiet, tu fais l’impasse sur le gland qui vit avec une vieille parce qu’il a la flemme de cuisiner et qu’il a l’Oedipe nostalgique, tu te lèves, approches à pas de loups….. Trop tard; des emballages vides partout, des papiers froissés, un couteau maculé de nutella, quelques miettes oubliées, les portes des placards béantes; scènes de pillage..

Mais le plus dur est à venir; tu ouvres le frigo: le vide, étagères désertes, pots remis en place, vides, clafoutis et crêmes caramels disparus; et cette saleté de frigo qui fait « bvvvvvvv » pour te montrer qu’il fait son boulot de frigo, pour rien; y’a plus rien; les sauterelles sont passées.

Tu entres en trombe dans le bureau, mais c’est des malins; occupés sur l’ordi ou la tablette; même pas ils te calculent, ces charognards. Avant même que tu ouvres la bouche pour protester, le plus grand accuse le petit, qui lui, balance l’autre, et finalement, les deux t’annoncent de concert:  » c’est pas nous, on avait faim » suivi immédiatement d’un « on fait un macdo ce soir? s’te plait, papaaaaaa!!!!! »

Arghhh!!! rien! que dalle! ce soir, ça sera des pâtes au beurre…. s’il reste du beurre.

-OUAIIIIIIIIIIIIS!!!!!!!!!!!

Fait chier, je hais les vacances.

Comments

comments

A propos de Pat'

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*