Flashs Infos du RADE
Il est ou, Marcel ?

Il est ou, Marcel ?

Ce midi, je déboule chez Marcel boire mon verre de rouge quotidien, celui que recommandent les toubibs pour rester en forme ; personne, à part Jérôme, l’écolo de service, affalé derrière le zinc…

-ils sont ou, les cas sociaux ?

-En garde à vue au commissariat du 12ème, à Paris

– ?? A Paris ? Mais qu’est-ce qu’ils sont allés faire à Paris ?

-Hier matin, Marcel a lu le classement des élèves français en maths dans le journal; derniers, sur 40 !!! Du coup, il a piqué une colère ; il a rameuté tout le monde pour monter faire une descente à Paris.

-en train ?

-nan, ils ont pris la 504 de Léon ; le plus dur a été d’encastrer Marie-Thérèse à l’arrière, entre Léon et Eugène ; ils sont arrivés au ministère de l’éducation nationale à 15h30, à la sortie des bureaux.

Marcel a pris le portier à la batte de base-ball, et ils sont montés dans les étages ; ils ont tout saccagé, bousillé les ordinateurs et les machines à café. Ils s’en sont pris aux directeurs de cabinets, sous-directeurs, adjoints aux sous-directeurs, conseillers pédagogiques, experts en pédagogie ; bref, tous les cons en costume-cravate qu’ils ont croisé ; à chaque fois, Marie-Thérèse leur tenait les bras pendant que Léon et Marcel cognaient ; une boucherie.

Le pire, c’était Henri, le nouveau

Il tapait sur la tête des mecs avec une gros Larousse illustré, pour leur faire rentrer l’orthographe et la grammaire, qu’il disait ; moi, je suivais tout en direct ; Marie-Thérèse commentait sur son portable ; elle a même fait un selfie avec un responsable des programmes pédagogiques qu’ils avaient mis à poil : ils l’ont assis à un bureau et l’ont obligé à faire 1000 lignes : « je sers à rien, je palpe un max ; je suis un parasite de la république » ; comme il avait oublié la majuscule à République, Henri lui a fait un rappel à coups de Larousse.

-Oh putain, comment ça s’est fini ?

-Avec le GIGN. Ils les ont choppé à la grenade lacrymogène ; Marie-Thérèse a continué à filmer, mais qu’est-ce qu’elle chialait, la grosse….Au bout d’un moment, ça a coupé, et j’ai entendu aux infos que la police avait déjoué un attentat de l’état islamique à Paris ; c’est eux, c’est sûr….

-Bon, appelle Collard, l’avocat ; y’a que lui qui peut les sortir de là : passe-moi le tablier de Léon, on va tenir le rade en attendant qu’ils les libèrent.

Comments

comments

A propos de Pat'

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*