Flashs Infos du RADE
Histoire de poules

Histoire de poules

A Caen, en Normandie, il y a une petite école qui a eu, voilà 2 ans, l’excellente idée de faire un poulailler, avec 2 poules et leurs poussins, dans l’enceinte de l’école; les mômes adoraient, la bureaucratie nationale, moins.

Après une visite d’un groupe de blaireaux sur-diplômés et sociétalement inutiles, le verdict est tombé; faut virer les volailles, interdiction aux enfants de les toucher, de manger leurs oeufs… la totale.

Le responsable de cette stupidité; la direction de la protection de la population, avec l’accord de la préfecture.

C’est la mode chez les anxieux, l’ouverture de parapluie; le moindre risque infime et hop, dans le doute, on supprime « dans l’intérêt de la population ».

Depuis des années, des fonctionnaires pléthoriques essaient de justifier leur existence en pondant, jour après jour, des décisions dignes d’un gland au sortir d’une cure de juvamine low-cost.

Cette même direction de la protection de la population qu’on entend pas parler des merdes que les industriels de l’agro-alimentaire fourrent en douce dans quasiment tous les plats préparés.

Vous avez raison, bande de parasites, mieux vaut que nos mômes continuent de croire que le poulet n’existe que sous forme de nuggets industriels, comme les poissons sous formes de rectangles panés.

Il faudra impérativement, et rapidement, faire le tri dans la fonction publique, entre ceux qui sont absolument indispensables à notre société, et les crétins inutiles qui ont trouvé la planque pour ne bosser qu’un minimum, tout au long de leur vie, en nous faisant chier un maximum..

Leur phrase fétiche:  » c’est dans l’intérêt de la population, c’est pour votre sécurité« ;…. Non, notre intérêt, c’est de nous débarrasser des boulets de votre espèce, bande de branques.

Le souci, c’est que 6 millions de fonctionnaires, ça pèse, électoralement, et les hommes politiques français ne sont pas connus pour leur courage;….. des poules mouillées?

Et inutile à mes potes fonctionnaires de me voler dans les plumes, en couinant, la bouche en cul de poule, à l’anti-fonctionnarisme acharné; Ce n’est pas le message; le message, c’est: quand allons-nous avoir le courage de débarrasser la fonction publique de tous les nuisibles en surnombre qui y ont fait leur nid? qui, quelque soit leur inutilité, sont invirables, accrochés à leur statut comme des moules à leur rocher?

Marcel, les deux fonctionnaires qui viennent bouffer ton plat du jour tous les midis, tu me les laisses demain; je vais leur cuisiner un truc à ma façon. Au moins, quand ils iront se planquer dans les chiottes de leur administration, ils auront une bonne raison. Moi aussi, je vais bosser  » dans l’intérêt de la population ».

Hein? c’est?… des facteurs? …oublie, j’ai rien dit.

Comments

comments

A propos de Giovanni

Giovanni
Ce vieux gueulard sexagénaire s'appelle en fait Alain; mais joue les Italiens pour mieux " chopper la radasse" comme il dit. Serrurier à la retraite, faux boiteux qui trouve que la canne lui donne un côté classe. Il a un hobby special: il fait de la reconstitution historique dans la catégorie " chevaliers". Grand amateur de quinquagénaires délurées; ces fameuses couguars qu'il convertit en "chiennes obéissantes", amoureuses de ses bourrelets.....Enfin, c'est ce qu' il proclame au comptoir chaque fois qu' il se bourre le pif, soit tous les 2 jours.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*