Flashs Infos du RADE
Guerre civile inévitable?

Guerre civile inévitable?

Personne n’en veut, ce serait l’horreur, mais, quand certains amis me crient au loup, à la guerre civile, parce que je propose:

-de faire cesser l’impunité pour des gens qui bafouent nos lois

-de stopper net cette immigration massive, incontrôlée et incontrôlable

-de surveiller de près mosquées, écoles coraniques, associations cultuelles

– de renvoyer manu-militari des imams qui prêchent la haine, sur notre sol

– de faire cesser cet appel d’air de clandestins par la suppression du droit du sol, du regroupement familial, des aides diverses et variées,

– de rappeler, y compris fermement, aux gens que nous accueillons, que leurs droits ne vont pas sans leurs devoirs,

– de leur rappeler que les lois du pays d’accueil prévalent sur leur loi religieuse,

On me crie:  « danger, guerre civile! »

Oui, danger, quand cette partie de la population est devenue si importante qu’elle exige que nous modifions nos coutumes, nos lois,notre manière de vivre, pour adopter les siennes. ça s’appelle de la colonisation.

Oui, danger, quand cette partie de la population, à qui nous n’avons pas demandé de venir, ne se reconnait pas dans les lois de notre république.

Oui, danger, quand, au moindre rappel à la loi, on crie au racisme, on se victimise, et on nous interdit de réagir.

Ou la majorité de la population musulmane se reconnait dans notre république et ses lois, et elle acceptera ce retour aux fondamentaux, et il n’y aura pas de guerre civile,

Ou elle le refusera, et oui, nous aurons une guerre civile, mais légitime, car il s’agira de notre part de légitime défense.

Se mettre la tête dans le sable ne fera qu’aggraver le danger, le retarder, jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour éviter un bain de sang.

Mais le sang, nous y baignons déjà.

Notre démocratie est malade d’une immigration massive et non assimilée; vouloir y remédier par des mesurettes revient à vouloir guérir un cancer avec des cachets d’aspirine.

la-france-apaisée

Article sur France Info:

Attentat de Nice : en France, « il y a des forces qui poussent à la guerre civile »

Comments

comments

A propos de Marcel

Marcel
La soixantaine, ancien anarchiste reconverti dans le commerce après avoir fait 36 métiers. Petit, sec et teigneux. Avare de grands discours. La batte de base-ball lui tient lieu d' argument ultime.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*