Flashs Infos du RADE
Fillon? ….Merde alors, Fillon!!!!

Fillon? ….Merde alors, Fillon!!!!

Ce second rôle étouffé par l’hyper-présence de Sarko est enfin sorti de son cocon; merde alors, mais c’est qu’il est bon, le bourgeois provincial!

Pour ceux qui ont eu le courage, la curiosité d’écouter ses interventions et ses discours, c’est une révélation; un mec qui a des convictions, parfois à rebours de l’opinion publique, de la bien-pensance et des journalistes; un mec qui nous promet du sang et des larmes,au risque de retourner aux oubliettes; un mec qui nous explique sa vision de la France plutôt que sa vision de carrière; ça change, ça surprend et ça séduit.

Enfin pas partout, hein… Les mondialistes ouverts à la modernité et au grand mélange des genres hurlent au fascisme rétrograde; les journalistes l’accusent à mots à peine couverts de négationnisme sociétal, les diverses couches de planqués de notre société commencent à se renseigner sur des mots inconnus comme courage, bosser, volonté, sueur, cloques….

La potion va être amère? sans doute, mais l’absence de courage de nos politiques depuis 30 ans, le manque de volonté pour corriger les dérives dans tous les domaines font que le malade a besoin d’une cure sévère, et plus seulement d’un cachet d’aspirine; à ce stade, la jupéine sera inefficace.Et ses effets secondaires seront comme ceux de la hollandine: une furieuse envie de gerber.

On l’accuse de retour en arrière? Mais qui est le plus con? celui qui sait s’être trompé mais continue sa route vers le précipice, faute d’avoir le courage de rebrousser chemin? ou celui qui se remet en question et retourne là ou tout a commencé à merder?

J’ai voté Fillon dimanche dernier; je revoterai pour lui dimanche prochain, parce que ce mec a une vision de la France, une honnêteté qu’on croyait disparue en politique; parce que ce mec défend mes valeurs, mes racines, ma culture, mon histoire.

Les attaques bien dégueulasses ont commencé; ses adversaires, à droite comme à gauche, certains journalistes qui ont oublié ce qu’est un vrai journaliste, déforment ses propositions et commencent à distiller la peur, les rumeurs, les « on dit que », « il parait que », « on vous prête l’intention de »; on lui pose des questions qui ne sont rien d’autre que des accusations avec un ? à la fin de la phrase. Et il s’en sort bien le pépère, avec des réponses claires et sans agressivité.

Alors oui, il me plait, Fillon.

Marcel, colle-moi ce grand poster de Fillon sur ta vitrine; ah tiens, passe-moi le gros feutre, que je rajoute en dessous:

« UN HOMME QUI A DE GROSSES COUILLES N’EST PAS FORCÉMENT UN OBSÉDÉ »

Ça va faire couiner les bien-pensants;…. et sors ta bouteille de Bordeaux; j’ai l’âme guillerette aujourd’hui.

Comments

comments

A propos de Giovanni

Giovanni
Ce vieux gueulard sexagénaire s'appelle en fait Alain; mais joue les Italiens pour mieux " chopper la radasse" comme il dit. Serrurier à la retraite, faux boiteux qui trouve que la canne lui donne un côté classe. Il a un hobby special: il fait de la reconstitution historique dans la catégorie " chevaliers". Grand amateur de quinquagénaires délurées; ces fameuses couguars qu'il convertit en "chiennes obéissantes", amoureuses de ses bourrelets.....Enfin, c'est ce qu' il proclame au comptoir chaque fois qu' il se bourre le pif, soit tous les 2 jours.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*