Flashs Infos du RADE
BOUFFONS ECOLO, BOUFFONS LES ECOLOS!!!

BOUFFONS ECOLO, BOUFFONS LES ECOLOS!!!

Tu regardes les séances de l’AN, et que vois-tu??? des bancs vides; il parait que nos députés sont avec leurs électeurs…moi, je veux bien, quoique je n »ai encore jamais rencontré le député de ma circonscription; chaque fois que je veux le voir, c’est con, il a piscine.

Hier, ils étaient foule pour…. discuter sécurité du pays? non, chômage galopant? non , immigration invasive? non, économie moribonde? non.

Ils étaient là pour voir une vielle bimbo siliconée pleurer sur les canards.

Cette vieille pétasse plastifiée, qui doit vraisemblablement sa gloire plus à ses seins qu’à son talent, nous a foutu la honte.
Nous, les Français, torturons des millions de volatiles pour déguster un des musts de la cuisine française, le foie gras.

Ben moi, je kiffe le foie gras, je l’aime, j’en redemande, avec de la confiture de figues, c’est une tuerie: faudra-t-il aussi arrêter le génocide des figues? et des autres fruits?
Faudra-t-il arrêter de manger du boeuf, du porc, du poulet, du poisson, du mouton, par amour des animaux?

OK, dans ce cas, si on n’aime pas les légumes, ne reste plus qu’à manger les cons; c’est pas ce qui manque.

On va commencer par bouffer ces cons d’écolos politiques qui semblent n’avoir qu’un seul but dans la vie: POURRIR LA NÔTRE.

Oh, les écolos, si vous voulez sauver les canards, adoptez-en, mettez-les dans votre baignoire, sur votre terrasse, remplacez vos matous par la volaille!!!! mais arrêtez de nous gonfler, merci.

Et vous, les députés qui avez approuvé cette mascarade, cette séance de l’AN dédiée aux gros nichons, faites-vous soigner, ou faites siliconer vos épouses, merci.

P*tain, Marcel, colle une beigne à Jérôme, la plante verte; c’est méchant , mais ça soulage; s’il la ramène, fais-lui lire la recette de l’écolo confit, ça va le calmer.

Les défenseurs des canards et autres broute-gazons pathologiques sont priés de ne pas la ramener; entre un écolo et un foie gras, je sais déjà qui je vais cogner.

Comments

comments

A propos de Raymond

Raymond
Sexagénaire bouffé par 30 ans de syndicalisme et d' aperos. Sa femme l' a largué en 2001. Depuis, il picole aussi entre les aperos, a atteint les 100 kgs, et a quitté le parti communiste pour adhérer à Lutte Ouvrière.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*