Flashs Infos du RADE
AUX JOURNALISTES DE LA PRESSE ECRITE , DE LA TELEVISION , DE LA RADIO

AUX JOURNALISTES DE LA PRESSE ECRITE , DE LA TELEVISION , DE LA RADIO

Mesdames, messieurs, quand on vous écoute ou qu’on vous lit, on se demande, nous, Français de la rue, si vous vivez bien dans le même pays que nous.

On se demande s’il existe une charte du journalisme, et si la plupart d’entre vous ont pris le temps de la lire, si vous avez bien compris en quoi consiste votre job.

Quand on voit de quelle façon vous rapportez les informations, en n’hésitant pas à les tronquer pour en altérer le sens, quand on entend certaines de vos questions que ne sont rien d’autre que des accusations avec un point d’interrogation, histoire de vous couvrir, on se demande qui vous paie, et pourquoi .

Vous êtes en train d’essayer de prendre le pouvoir, en jugeant, en lapidant, en déformant, en nous indiquant à nous, pauvres pékins, ce que nous devons penser, qui nous devons aimer, qui nous devons haïr.

Vous pointez ce qui vous semble inacceptable, à vous ; vous portez aux nues ceux qui plaisent, ou vous arrosent, vous.

Vous occultez certaines informations et en mettez d’autres bien en évidence, dans le but de nous faire partager votre vision, de nous faire penser ce que vous, vous pensez.

Faudra-t-il mettre quelques centaines d’entre vous, à Paris comme en province, dans des barils de goudron, et les garnir de plumes, comme les tricheurs jadis, pour vous amener à faire ce pour quoi vous êtes payés, ce qui devrait être votre raison d’être ?

INFORMER HONNÊTEMENT , DIRE LA VERITE, SANS PRENDRE PARTI

En ce qui concerne beaucoup d’entre nous, les Pujadas, Elkrieff et autres, Elkabash ne sont rien d’autre que des minables à qui la télévision donne un pouvoir dont ils abusent; au vu de leur mentalité, ils sont dû beaucoup s’aplatir, beaucoup lécher de culs, pour arriver là ou ils sont.

Serviteurs.
La bande du rade à Marcel.

Comments

comments

A propos de Marcel

Marcel
La soixantaine, ancien anarchiste reconverti dans le commerce après avoir fait 36 métiers. Petit, sec et teigneux. Avare de grands discours. La batte de base-ball lui tient lieu d' argument ultime.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*